18 décembre 2010

Sur la pointe des pieds

.

DSCN6387

photo du 10 décembre 2010

.

.

Le sang de la vie s'en va
Flaque de verre
Chargée de mémoire vive

.

.

lutin - 10-12-2010

.

.

Posté par lutinB à 18:53 - Commentaires [11] - Permalien [#]


17 décembre 2010

Man Striding

.

Il y a ce lit
sillon en plein vent
ruban de soie autour du cou
iceberg dans le ventre
le jeu de la pierre et du ciseau
la main se serre
se ferme le poing
sans fin fouille au cœur

Dormir à la verticale
fil à plomb insomniaque
cœur percé au sabre
sous l'armure d’acier
tenir debout
l’épée au bout des rails

Un fou-rire dans un hall de gare
l'écho de soi entre les trains
la lumière des yeux s’éteint
sous la morsure de l'outil
c’est écrit sous la peau
les pas dans le métal
qui fondent en prison de fer

.

.

lutin

Posté par lutinB à 11:13 - Commentaires [8] - Permalien [#]

16 décembre 2010

En travaux - lui -

DSCN6450

acrylique sur toile 55 x 65

futur compagnon de Flamme

Flamme

Posté par lutinB à 17:40 - Commentaires [9] - Permalien [#]

14 décembre 2010

Quelquefois j'aimerais mesurer 2 mètres

Aaron au Casino de Paris le 14 Décembre, moi dans la fosse

Aaron_15_d_cembre_2010

Posté par lutinB à 23:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 décembre 2010

Comme un soleil

DSCN6397

.

Où vont ces silhouettes, ne sont-elles que des notes de musique
où vont ces pas en tous sens
diagonales, lignes droites ou courbées
aux changements incessants
la surface doit s’effacer
et la neige tombe suspendue aux heures de l’horloge

A la recherche d’un équilibre les arbres s’habillent
au milieu de l’art entre rythme et géométrie du vent
dans cette austérité presque inhumaine
une fleur éternelle me tient compagnie
harmonie secrète entre forme et couleur
je l’appelle éphémère

Les nuages font vivre le ciel
ne pouvant pas peindre sur les murs
le baiser sur les lèvres impalpables
le silence est là décalqué
et se tait

Entre deux chaises vides
je dessine le blanc et le noir
nature morte et cubique
comme un soleil inachevé avant la nuit
dans les lumières de la ville





lutin - 10-12-2010

.

Posté par lutinB à 00:12 - Commentaires [10] - Permalien [#]


09 décembre 2010

.

Arbres, c'est vous encor dans la fenêtre ouverte
Quand je tourne la tête et cherche le dehors,
C'est vous, pelouse assise au flanc nu de l'hiver.
Comme le vent en vain veut changer ce qui dort !

Car malgré ce grand bruit tout sommeille sur terre,
L'arbre par la racine, et le bourg par ses murs,
Et l'homme, en plein soleil, demeure un somnambule
Que son coeur à grands coups ne peut pas réveiller.


De Jules Supervielle (Le forçat innocent
)

.

A 15kms de Paris la Montagne

DSCN6371

.

DSCN6370

.

DSCN6427

.

DSCN6433

.

DSCN6435

.

DSCN6416

.

DSCN6367

.

DSCN6365

.

DSCN6346

Photos du 9 décembre 2010 et un chocolat chaud de chez Bigot

.

.

Posté par lutinB à 18:51 - Commentaires [2] - Permalien [#]

06 décembre 2010

Personne

Photo0368

photo du 29 Novembre 2010

.

.

Personne

Le temps mène la danse

.

………...….....….La route s’arrête

Personne

Alors qu’un chant monte dans les arbres

.

…………………...…..…...............….Je suis immobile

Mille visages calomniant la figure humaine

Veillent

.

………………………........................................….  Oubliant l’abîme

C’est le sang de la vie qui s’en va

Comme une eau usée

.

…………………………................................................................Chargé de mémoire

.

.

Lutin - 06-12-2010

.

Posté par lutinB à 18:41 - Commentaires [19] - Permalien [#]

30 novembre 2010

Neuf heures

DSCN6316

pastel (noyé au fond de la tasse)

.

Au fond de la tasse c’est le froid

Tête renfrognée le regard grelotte

Qui respire ?

D’où viennent les bruits sourds

Les pierres blanches marquées d’une croix

Les cortèges d’étoiles sous les paupières

Qui parle ?

Je conjugue le verbe Aimer

Aimer la vie

La vie en attente

Je conjure

Je me souviens de tout

De l’animal qui dévore

et se consume

La mémoire en désordre

Je me laisse glisser sous un nuage de lait

La cuillère sur le rebord de la soucoupe

Entre le pot de confiture et le bol de céréales

La maison s’est écroulée sans bruit

Tout est clair maintenant

De l’arôme du café montent des bras blancs

Ils tournaient dans un rond de fumée

.

.

Lutin – 30-11-2010

.

Posté par lutinB à 16:09 - Commentaires [10] - Permalien [#]

28 novembre 2010

DSCN6321

Posté par lutinB à 18:43 - Commentaires [6] - Permalien [#]

23 novembre 2010

Au chevet des saisons

DSCN6245

photo du 13 Novembre 2010 - Amsterdam

.

C’est une image qui revient sans cesse
cette incroyable précision, la main et le déhanchement
le pied aérien à peine posé au sol
une musique morte s’est ouverte sur le chemin sans aube
l’hiver a fermé les ponts
j’aimerais savoir où vont les couleurs de vivre
les vies et les voix
la lumière reflétée dans l’eau
les ombres qui marchent avec nous
où dorment-elles ?  la tête haute

En face de ma fenêtre un arbre a perdu ses feuilles
puis deux, puis trois gesticulent leur nudité
chair affamée de mains tendres
les trottoirs sont habillés de forêts déchirées
il y a cette brûlure sur la route
la signature d’une saison qui a perdu son nom
j’aimerais faire un tour de manège le long des murs
dans le désordre me suspendre au cri des oiseaux
comme une eau dormante

Et l’eau que tout emporte
où respire-t-elle ? quand elle nous vole
un tableau  de Géricault
j’aimerais savoir pourquoi elle n’attend pas
l’engourdissement des feuilles
la pâleur des couleurs
le refroidissement de la peau
Pourquoi les fleuves se ressemblent et se fondent
nourris d’étoiles et de boue ?

.



lutin - 23-11-2010

Posté par lutinB à 16:00 - Commentaires [14] - Permalien [#]